• norisknimo@hotmail.com
  • France > Nouvelle Aquitaine> Lot et Garonne
Coup de coeur
Demon slayer

Demon slayer

Ce post a été lu 152 fois !

J’avais envie de vous parler de ce manga que j’ai découvert il y’a quelques temps, j’ai eu l’occasion de voir la saison 1 de l’anime et le film d’animation et j’ai vraiment adoré, alors je vous raconte et je vous invite à découvrir Demon slayer !!!

Demon Slayer (« Pourfendeur de démon »), connue au Japon sous le nom Kimetsu no yaiba (鬼き滅めつの刃やいば?, litt. « La Lame tueuse de démons »), est une série de manga écrite et dessinée par Koyoharu Gotōge. L’histoire suit le périple de Kamado Tanjirō qui cherche un moyen de rendre à nouveau humaine sa petite sœur Nezuko après sa transformation en démon.

Le manga est prépublié dans le magazine Weekly Shōnen Jump de Shūeisha entre le 15 février 2016 et le 18 mai 2020 et est compilé en un total de 23 tomes. Une première version française est publiée par Panini Manga entre août 2017 et janvier 2018 sous le titre Les Rôdeurs de la nuit ; une nouvelle édition sous le titre actuel par le même éditeur paraît depuis septembre 2019.

La série est adaptée en anime par le studio ufotable sous le titre Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba. La première saison de 26 épisodes est diffusée initialement entre le 6 avril et le 28 septembre 2019 et adapte la première saga L’Évolution de Kamado Tanjirō. Elle est suivie d’un film d’animation, intitulé Le Train de l’Infini et sorti le 16 octobre 2020. Une réadaptation du film en sept épisodes est diffusée à partir d’octobre 2021, tandis que la seconde saison de la série d’animation, adaptant l’arc du Quartier des plaisirs, est prévue pour décembre 2021.

Un jeu vidéo nommé Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba – The Hinokami Chronicles est également sorti en octobre 2021.

Synopsis :

Dans un Japon de l’ère Taishō, Tanjirō est le fils aîné d’une famille de marchands de charbon dont le père est décédé. Pour subvenir aux besoins de celle-ci, il part vendre du charbon de bois en ville. Malgré les difficultés de la vie, ils réussissent à trouver un peu de bonheur dans leur quotidien. Un jour, à cause des rumeurs qui circulent à propos d’un démon (鬼, Oni?) mangeur d’hommes qui traînerait dans les parages la nuit tombée, il est dans l’impossibilité de rentrer chez lui et finit par passer la nuit chez un Bon Samaritain de la ville.

Seulement, tout bascule à son retour lorsqu’il retrouve sa famille massacrée par un démon. Nezuko, l’une de ses petites sœurs, est la seule survivante mais elle a été transformée en démon. Elle attaque initialement Tanjirō, mais elle continue de montrer des signes d’émotions et de pensées humaines, c’est à ce moment qu’intervient un pourfendeur de démons du nom de Giyū Tomioka. Alors qu’il tente d’éliminer Nezuko, Giyū se rend compte du lien qui unit entre le frère et la sœur Kamado, et décide de les laisser en rengainant son sabre. Sur les conseils de Giyū, Tanjirō se rend chez son maître Sakonji Urokodaki pour s’entraîner à devenir un pourfendeur de démons, afin d’entamer son périple pour trouver un antidote pouvant rendre à nouveau humaine sa petite sœur.

Personnages principaux :

Fratrie Kamado :

Tanjirō Kamado (竈門 炭治郎かまど たんじろう, Kamado Tanjirō?)

Protagoniste de l’histoire au cheveux et yeux de feu, avec des hanafuda en guise de boucles d’oreille et une tache de naissance du côté gauche du front, il est le premier enfant d’un vendeur de charbon de bois, vivant en montagne avec sa mère et sa fratrie dont il prend soin du mieux qu’il peut depuis la mort de leur père. Après le massacre de sa famille par un démon et la transformation de sa sœur cadette Nezuko en démon, il voyage avec elle à la recherche d’un antidote pouvant la faire redevenir humaine.
Il a passé avec succès le test de sélection des pourfendeurs de démons à la suite d’un long entraînement auprès de Sakonji Urokodaki sur le mont Sagiri et appris le style de combat du « souffle de l’eau » (水の呼吸, Mizu no kokyū?), mais se diversifie depuis ; il a commencé à utiliser la « Danse du dieu du feu » (ヒノカミ神楽, Hinokami kagura?) de sa famille, comme forme de combat plus puissante, puis l’a fusionnée avec les techniques de souffle de l’eau, pour créer un style de combat plus viable. Il maîtrise donc 2 styles de combat : le souffle de l’eau, et le souffle du soleil.
C’est un garçon au bon cœur et, même en faisant ce qu’il a à faire sans faillir, il éprouve souvent de l’empathie pour les démons éliminés ainsi que leurs victimes. Son optimisme sans fin et sa nature simple rendent sa compagnie le plus souvent agréable pour les autres, tout en le mettant néanmoins en confrontation avec certaines personnalités.
Son crâne est extrêmement épais et ses coups de boule sont souvent utilisés comme des gags à travers la série. Il a également un sens de l’odorat anormalement développé, pouvant détecter des odeurs imperceptibles pour le commun des mortels, comme l’odeur distincte d’un humain ou d’un démon à une forte distance, et même celles qu’il prête à des émotions (ce qui lui permet notamment, de percevoir à moindre mesure le ressenti ou les intentions d’autrui, au-delà des apparences). La lame de son sabre est noire (ce qui est, selon son forgeron Hotaru Haganezuka, trop peu commun au sein des Pourfendeurs pour acquérir des connaissances suffisantes et fiables sur les attributs et capacités de ce type d’arme).

Nezuko Kamado (竈門 禰豆子かまど ねずこ, Kamado Nezuko?)

La fille aînée d’un vendeur de charbon de bois et l’une des petites sœurs de Tanjirō. Elle est la seule survivante de leur famille des suites de l’attaque d’un démon, et transformée en démon.
Néanmoins, elle conserve les souvenirs de sa famille et ses sentiments envers son frère, qui retiennent ses impulsions de démon, et sous l’hypnose d’Urokodaki, elle considère tous les humains comme sa famille et s’attaque à tous les démons qui les menacent. Au lieu de consommer de la chair humaine, Nezuko récupère l’énergie en dormant et a tendance à perdre connaissance pendant de longues périodes après s’être surmenée.
Devenue sensible à la lumière du soleil au début de l’histoire, elle est transportée dans un caisson en bois par son frère lors de leurs voyages. En tant que démon, lorsqu’elle est réveillée elle est incapable de parler et se montre d’une personnalité aussi docile et infantile qu’adorable (surtout grâce à l’influence de son frère), mais doit malgré tout porter en permanence un bâillon en bambou afin d’éviter de mordre qui que ce soit. Elle suscite l’intérêt transi de Zenitsu, qui devient ingérable en sa présence.
Elle possède plusieurs pouvoirs, dont la régénération, la force surhumaine, grandir et rétrécir rapidement et une technique qui brûle le sang qui se trouve en dehors de son corps (son pouvoir sanguinaire).

Pourfendeurs de la même promotion

Zenitsu Agatsuma (我妻 善逸あがつま ぜんいつ, Agatsuma Zenitsu?)

Il est un pourfendeur de démons et un compagnon de voyage de Tanjirō.
Zenitsu est d’une personnalité lâche dû à une faible estime de lui-même, mais voulait toujours être à la hauteur des attentes des autres, même s’il était constamment effrayé, pleurait et s’enfuyait toujours. Il prétend vouloir vivre une vie modeste où il peut être utile à quelqu’un. Il devient une tout autre personne quand il s’endort lors d’un combat, devenant aussi sûr de lui et déterminé que capable des plus grandes prouesses. Il s’est entraîné au « souffle de la foudre » (雷の呼吸, Kaminari no kokyū?), par l’ancien pilier de la foudre (son propre grand-père), mais n’a pu apprendre que la première technique ; et pour cette raison, il se rabaisse souvent, malgré le fait qu’il ait (à son propre insu) un réel potentiel et des aptitudes, comme une ouïe aussi surhumaine que l’odorat de Tanjirō, lui permettant d’entendre ou percevoir des sons et des voix imperceptibles pour les autres à une distance éloignée et ce, même lorsqu’il dort. Il a rejoint Tanjirō durant une mission et l’a accompagné depuis, en partie parce qu’il est épris de Nezuko. La lame de son épée est jaune comme la couleur de sa chevelure, qu’il a acquise après avoir été frappé par la foudre.

 

Inosuke Hashibira (嘴平 伊之助はしびら いのすけ, Hashibira Inosuke?)

Il est également un pourfendeur de démons et un compagnon de voyage de Tanjirō qui porte un masque de sanglier.
Élevé par l’un de ceux-ci, il a vécu la majeure partie de sa vie abandonné dans les bois, où il a survécu en se battant avec des bêtes et des démons, cultivant ainsi son corps et ses capacités physiques. Guerrier uniquement obsédé par le combat et l’idée de se dépasser pour devenir le plus fort, il est capable de se battre au corps-à-corps aussi bien armé qu’à mains nues. En tant qu’épéiste, il est qualifié et ambidextre, maniant deux lames dentelées et un style personnel, le « souffle de la Bête » (獣の呼吸, Kedamono no kokyū?). En qualité d’enfant sauvage, il est rustre, culotté, impatient et enclin à réagir violemment. Bien qu’il soit fonceur et ne paraisse pas non plus très futé, il a fait toutefois ses preuves maintes fois au combat. Il est extrêmement musclé et robuste pour son âge, ce qui contraste avec son visage étrangement efféminé, qu’il cache en temps normal sous son masque. Lorsque sa route croise celle de Tanjirō, il le considère d’abord comme un ennemi, mais devient rapidement son ami lorsqu’ils se battent. Il défie souvent ce dernier à des compétitions acceptées avec bonne humeur. Il avait passé le test de sélection des pourfendeurs en même temps que Tanjirō, Zenitsu, Genya ainsi que Kanao mais, comme il fut apparemment le premier à le terminer (grâce à — ou à cause de — son impatience), il n’y avait pas formellement croisé Tanjirō. Les lames de ses épées sont gris-bleu.

 

Genya Shinazugawa (不死川 玄弥しなずがわ げんや, Shinazugawa Genya?)

Un jeune homme devenu pourfendeur de démons en même temps que Tanjirō, Zenitsu, Inosuke et Kanao.
Un personnage rude et grossier qui ne semblait obsédé par rien à part le massacre de démons. Sa personnalité a changé plus tard après qu’il se soit battu au côté de Tanjirō pour sauver le village caché des forgerons. Contrairement à la plupart des autres pourfendeurs de démons, il est incapable d’utiliser des souffles ou la plupart des styles de combat au sabre. Pour compenser à cela, il mange des parties des démons qu’il combat, et grâce à son système digestif spécial, il acquiert temporairement des pouvoirs de démons. Ses pouvoirs peuvent être plus importants selon la force et de la quantité du démon qu’il a mangé. Néanmoins lorsqu’il mange une partie d’un démon, il est également exposé aux faiblesses d’un démon. Il porte également une arme à feu. Son frère, Sanemi Shinazugawa, est l’actuel pilier du Vent et ils entretiennent une très mauvaise relation.

 

 

Kanao Tsuyuri (栗花落 カナヲつゆり かなを, Tsuyuri Kanao?)

Une pourfendeuse de démons qui fait partie de la même promotion que Tanjirō, Zenitsu, Inosuke et Genya. Elle est la disciple de l’actuel pilier de l’« Insecte » (蟲, Mushi?) Shinobu Kochō.
Peu bavarde (pratiquement mutique), en dépit de ses capacités indiscutables et de son stoïcisme à toute épreuve, elle ne semble également pas manifester d’envie particulière et serait incapable de prendre des initiatives personnelles même les plus basiques, comme décider de se nourrir sans attendre qu’on lui dise quand manger, même et surtout si elle est affamée : la faute à l’enfance difficile qu’elle a vécue (avant d’être revendue puis recueillie par son maître et sa sœur aînée), et qui lui vaut ce blocage psychologique qu’elle compense en tirant ses décisions individuelles à pile ou face, jusqu’à l’issue de leur rencontre formelle (et rapprochement) durant l’entraînement de Tanjirō, en convalescence avec Zenitsu, Inosuke et leur senpai Murata dans leur domaine après une mission.

 

 

 

Source Wikipedia (pour plus d’informations )

 175 vues totales,  5 Vues du jour

Tags :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :